CitizensMag

Informer – Intersser – Impacter

Beni: Le Bourgmestre D’oïcha appelle ses administrés à ne pas se rendre justice

1 min read

Plusieurs cas des justices populaires ont été enregistrés depuis la semaine dernière en commune D’oïcha, chef lieu du territoire de Beni au Nord-Kivu.

Il s’agit des groupes des jeunes qui s’apprennent aux malfaiteurs interceptés en plein actes inciviques dans plusieurs coins de cette juridiction.


Pas plus loin, la nuit du Mardi 17 Novembre dernier, un militaire incontrôlé qui voulait se livrer à la tracasserie des Civils à Mambabeka, s’est vu capturé et tabassé à mort.

Le lendemain, c’est à D’oïcha Lualaba, où un autre Militaire toujours en divagation a été ravi de son arme à feu, par un groupe des jeunes, celle-ci introuvable jusqu’à présent.

Plusieurs autres cas des justices populaires ont été répertoriés, notamment à Mambanike où un autre voleur a été Blessé par coups des fouets.

Le bourgoumestre D’oïcha exprime son inquiétude, tout en appellant les habitants à ne pas se rendre justice, Kikuku Nicolas condamne cependant la façon de faire de certains hommes armés à la base de l’insécurité à l’intérieur de son entité

Nous sommes entrain de demander à la population de ne pas se rendre justice mais plutôt de travailler en commun accord avec les outils de sécurité. S’il s’agit d’appréhender un malfaiteur, il faut alerter la police. La population doit aussi garder la surveillance des mouvements des militaires indisciplinés, qui ne cessent d’opérer dans la commune. Nous sommes entrain de condamner aussi la façon de faire de certains Militaires qui échappent au commandement de leurs responsables puis venir causer du mal à notre population.” A dit Le Bourgmestre D’oïcha ce Jeudi 19 Novembre à citizensmag.glomeec.com.

Poursuivant, Kambale Kikuku Nicolas a annoncé l’ouverture des enquêtes afin de retrouver l’arme à feu disparue.

Victoire Bradeau Nganga

Translate »