CitizensMag

Informer – Intersser – Impacter

Ituri : La bonne gouvernance de Bamanisa saluée par la notabilité

2 min read

photo d'illustration d'une route de Bunia

”La situation actuelle de l’Ituri mérite une attention particulière, avec l’arrivée des certains politiciens déchus au niveau de la politique nationale, voir le sénatorial”, c’est une lecture faite par la notabilité de la province de l’Ituri.

Selon cette notabilité, la chute des Ituriens à travers la première cible qui est le gouverneur Bamanisa, reste la visée de ces politiciens déchus.


Cependant, cette notabilité a appelé les Ituriens à ne pas tomber dans les pièges ”des diable déchus par la politique nationale”

”Certains d’entre ces politiciens seront suivis par la justice pour avoir détourné plus de 14.000.000$ au niveau du sénat. Il faut noter que Mzee wa Kazi qui était DG de la sokimo n’a rien fait aux Ituriens, il était élu plusieurs fois député national aucun impact positif qu’a bénéficié l’Ituri, il était vice Président de RCD KML avec Mbusa, ils ont endeuillé l’ituri et aujourd’hui il est parmi ceux qui veulent devenir gouverneur de l’ituri”, peut-on lire dans cette déclaration de la notabilité.

Et d’ajouter que, le précité n’a rien construit dans son village natal et semble même être inconnu chez lui. ”Il réussissait aux élections par voie de corruption maintes fois”, révèle la notabilité.

Cependant, en étant dans le FCC, la notabilité indique qu’il était refusé par ses chefs de revenir en Ituri comme candidat gouverneur, et le ticket était donné à Samy Adubango. ”[…], En Ituri ses actions que nous avons constaté sont les 300 maisons projet 5 chantiers du gouvernement sortant qu’il n’a pas réalisé, il a construit des taudis tombés sans que personne n’y habite, des parcelles morcelées et vendues en cascade vers lengabho”.

En outre, l’incitation à la haine lui a été attribuée comme charge par la notabilité, qui l’accuse également d’être de ceux qui renforcent les ADF au Nord-Kivu et au Sud Irumu, ”[…], aussi il renforce le G5 pour faire disparaître le sens de génocide dont la communauté Hema est victime, avec la coalition Max, Utheki, Lalo, et Mzee ya Kazi”, précise t-elle.

Enfin, il a été rapporté par la communauté qu’en date du 26 mars, le précité a armé le G5 à faire front avec le gouvernement provincial à la tête Jean Bamanisa Saidi qui barre la route pour que le plan de balkanisation n’ait pas lieu.

”L’esprit de développement, la bonne gouvernance de Jean Bamanisa Saidi, lui met en difficulté avec les tireurs des ficelles de cette province. Max un grand détracteur de cette province qui construit des maisons partout ici à Bunia avec l’argent donné par la milice codeco pour faire disparaître le sens du mot génocide”, précise cette notabilité avant d’appeler les Ituriens à sauvegarder l’unité, l’amour et soutenir le Gouverneur de la province. Et ce, pour que soient réalisées ses visions pour l’Ituri et même la vision du chef de l’Etat.

La rédaction

Translate »