CitizensMag

Informer – Intersser – Impacter

RDC : “Si le mandat de la monusco sera encore renouvelé, Beni sera épargné” prévient la LUCHA

1 min read

Les militants du mouvement citoyen Lutte pour le changement (LUCHA) étaient dans la rue ce Lundi 23 Novembre en ville de Beni au Nord-Kivu.


C’était à l’occasion de la première commémoration du triste anniversaire d’un de leurs, le militant Muhindo Obadi Kanzoa, tué le 23 Novembre 2019 dans cette même ville, au cours d’une manifestation populaire qui visait à exiger le départ des casques bleus de la Monusco, taxés d’être passifs face aux massacres des civils en région de Beni et environs.

La marche pacifique qui est partie du stade de Kibango en commune de Bungulu, a chuté à la base de la Monusco Boïkene, nommée Madiba, avant de réclamer ‘Justice pour Obadi ‘, Militant en mémoire, à l’auditorat militaire garnison de Beni.

C’est à la base de la Monusco que la situation voulait prendre une autre allure, explique CARINE SIVAHERA, Militante de la LUCHA section Beni

“Arrivé à Boïkene, c’est là que la situation voulait se compliquer. La cheffe du bureau de la Monusco Beni-Butembo, a dans un premier temps refusé de venir échanger avec nous. C’est avec notre résistance qu’elle est sortie. Nous lui avons dit ouvertement que c’est à cause d’eux que notre Militant Obadi nous manque aujourd’hui. Et que s’il y aura encore un nouveau mandat pour la Monusco en RDC, de la passivité qu’elle affiche quand nous sommes ainsi tués, Beni en général ne sera pas concerné par ce nouveau mandat. Il sera donc, “renouvellement du mandat de la Monusco en RDC moins Beni.” A-t-elle expliquée à itizensmag.glomeec.com.

À l’auditorat Militaire où ces Militants se sont dirigés de retour, l’auditeur Major Richard Kabeya nouvellement installé, a dit avoir transféré le dossier du militant assassiné à qui de droit, tout en promettant l’organisation des audiences d’ici peu, a poursuivi MASIKA SIVAHERA CARINE dans ses explications.

Porteurs des calicots, sur lesquels l’on pouvait lire les messages de paix ; “Il n’y a pas de Congo sans Beni”, “Obadi, nous allons continuer avec ta lutte”,…

Essentiellement Jeunes filles et garçons, Militants de la LUCHA ont clôturé leur manifestation pacifiques à Kibango, lieu de départ.

Victoire Bradeau Nganga

Translate »