Sud-Kivu : le don octroyé par le gouvernement central aux sinistrés d’Uvira suscite un tollé

Depuis les premières heures de ce lundi 27 avril 2020, les habitants de la ville d’Uvira, au Sud-Kivu, se sont réveillés sous une tension malsaine et troublante.

Les sinistrés affichent leur mécontentement dans les rues de la ville d’Uvira. Ceux-ci dénoncent le probable détournement de leur don envoyé par le gouvernement central, afin de leur venir en aide après la catastrophe naturelle du 17 au 19 avril, causée par l’inondation de la rivière Mulongwe jusqu’à causer plus de 40 décès.


Les informations récoltées par citizensmag renseignent que les bénéficiaires dudit don exigent le partage du montant de 300 000 000Fc aux sinistrés d’Uvira, comme prévue par le chef de l’Etat.

Ils déplorent le comportement de certaines autorités politiques qui veulent octroyer 16% de cette somme (soit 48 000 000Fc) aux victimes du territoire de Fizi (Baraka). Certaines autorités politiques, usent de ce don pour faire montre de leur générosité aux habitants de Baraka. Selon les dires des manifestants, une telle générosité est erronée, Et est à combattre.

Il est impérieux de rappeler que la délégation du gouvernement central séjourne encore à Uvira, il y a peu. À la tête de celle-ci, nous trouvons le ministre de l’action humanitaire Steve MBIKAYI. La population d’Uvira, propose au ministre de tutelle d’ordonner le retour de ces 48 000 000Fc (déjà affectés pour Baraka).


Sur les lèvres des manifestants, on trouve les mots tels que: “respectons l’intention du donnateur”.

Moïse BIN NGIMBI.

Translate »