Sud-Kivu: AFFRONTEMENTS ENTRE LES MAI-MAI ET LES FARDC À ITOMBWE

Ce jeudi, 28 mai 2020, les déplacés des guerres, se trouvant dans le camp de Mikenge (secteur d’Itombwe, territoire de Mwenga), se sont réveillés sous les coups des balles.

Ces déplacés ont été victimes d’une attaque menée par les mai mai dénommés Biloze Bishambuke.


Conjointement, la FARDC et la MONUSCO ont farouchement riposté afin de maîtriser ces mai mai. Dans peu de temps, ces mai mai ont été mis en déroute.

Contacté à ce sujet, le capitaine Dieudonné KASEREKA (porte-parole secteur opérationnel Sukola 2/Sud-Kivu), fait savoir à notre source le bilan provisoire ci-après : un élément mai mai neutralisé, récupération d’une arme AKA 47 et sept personnes (déplacées) touchées par des balles perdues.

Les forces conjointes (les FARDC et la MONUSCO), ont également réussi à récupérer 89 vaches des mains des mai mai. Ces vaches ont été remises aux notables de Mikenge par les éléments des FARDC ce même jeudi après les affrontements.


Le capitaine Dieudonné KASEREKA renchérit notre source en disant que l’opération de poursuite continue. Le commandant 12ème Brigade, le général de brigade Dieudonné MUHIMA a pris des dispositions nécessaires pour que des tels actes ne puissent plus se reproduire dans les secteurs sous sa juridiction. Cette autorité demande aux populations, une franche collaboration avec l’armée nationale.

Moïse BIN NGIMBI, à Bukavu

Translate »