RDC : Une sculpture monumentale d’Etienne Tshisekedi à Kinshasa?

Dans la nuit du 1er au 2 février 2017, Etienne TSHISEKEDI WA MULUMBA, ancien Premier Ministre du Zaïre et opposant historique en République Démocratique du Congo décède à Bruxelles à l’âge de 85ans. Il y était alors pour un check-up médical. Cet illustre homme d’Etat, d’heureuse mémoire, a longtemps lutté pour la démocratie et l’Etat de droit en RDC, il était d’ailleurs parmi les légendaires 13 parlementaires fondateurs du plus ancien parti d’opposition en RDC, l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social (UDPS en sigle) dont il fut très longtemps président.
D’aucuns considèrent Etienne TSHISEKEDI comme le véritable père de la démocratie en RDC, tellement son combat pour l’effectivité de cette dernière était long, rude et passionné. Son maitre mot « le peuple d’abord » fut d’ailleurs repris par son Fils au courant de la campagne électorale de décembre 2018.

Cependant, depuis sa disparition, la dépouille mortelle d’Etienne TSHISEKEDI n’a jamais été rapatriée, il n’y a toujours pas eu des funérailles officielles et elle n’a toujours pas été mise en terre. Pour quelles raisons ? Nous ne le saurons peut-être jamais.
Felix-Antoine TSHISEKEDI TSHILOMBO actuel Président de la République Démocratique du Congo souhaiterait tout naturellement rendre hommage à l’illustre disparu de la meilleure des manières. Il ne lésinera pas sur les moyens pour éterniser la figure du leader maxime qu’était son père. Il a donc décidé de construire un monument à l’effigie d’Etienne TSHISEKEDI, une statue de bronze qui sera certainement placée dans la capitale du pays, Kinshasa.
Combien coutera cet ouvrage ? Deux et demi millions de dollars américains (USD 2 500 000) à charge bien évidemment du Trésor Publique du contribuable congolais (0,04% du Budget). La conception et la construction de cet ouvrage a été confié à MEKO DISENGOMOKA Christophe et à MEKO KUYENA William respectivement directeur artistique et coordonnateur de la société MEKO Int. Il a été demandé aux Ministre du Budget et au Ministre des finances d’effectuer le virement au compte de la société en question à titre d’urgence.
Pour info, une statue similaire de bronze à l’effigie de NELSON MANDELA a été érigée à Pretoria pour un cout total de huit millions de rands (RAND 8 000 000) en 2013. Cette somme valait à l’époque huit cent mille dollars américains (USD 800 000) soit cinq cent soixante-quatre milles euros (EU 564 000). Qu’est-ce qui justifie que la réalisation du même ouvrage soit trois fois plus chère en RDC ?

En 2013, le budget de l’Afrique du Sud d’où on a tiré le financement de la réalisation de la statue de bronze NELSON MANDELA était de plus de trois cent cinquante milliards de dollars (350 Milliards USD), alors que le Budget de la RDC pour l’année 2019 est d’un peu plus de six milliards de dollars (6 Milliards USD).
Aussi, l’offre et l’acceptation relatives à la réalisation d’une sculpture monumentale en Bronze ont été faites au mépris de la législation sur le partenariat public privé (PPP) actuellement en vigueur en RDC. La loi n° 18/016 du 09 juillet 2018 relative au partenariat public privé prévoit certains principes et certaines procédures à suivre dans la réalisation d’ouvrage nécessitant un contrat de partenariat entre l’Etat ou les services publics et les personnes privées. Dans le cas d’espèce il s’agissait du Gouvernement central avec la société MEKO Int. Il n’y a pas eu d’appel d’offre public, la conclusion du contrat n’a pas été transparente, elle s’est fait presque sous seing privé au mépris de l’exigence de publicité et de transparence propre à la conclusion des contrats de partenariat public privé.
Cette somme ne servira qu’à la conception et à la réalisation de la statue, nous ne savons pas encore combien sera déboursé pour l’organisation et la réalisation d’obsèques nationales et pour le rapatriement du corps de l’illustre disparu.

par Jules Alphonse S.VARONDI


1 thought on “RDC : Une sculpture monumentale d’Etienne Tshisekedi à Kinshasa?

Comments are closed.

Translate »