RDC: Tout sur le projet “ les héros oubliés”, un projet du jeune Christophe madihano, récapitulant la bravoure des éléments FARDC

FARDC/FORGONTTEN HEROS/CHRISTOPHE MADIHANO/CITIZENSMAG

FARDC/FORGONTTEN HEROS/CHRISTOPHE MADIHANO/CITIZENSMAG

THE FORGOTEN HEROS” en Français; “LES HÉROS OUBLIÉS” c’est le nom du projet du jeune artiste photographe Christophe Madihano, consistant à présenter avec des vues à la génération présente et au monde extérieur les actes de bravoures et louables que font les Forces armées congolaises au prix du sang de nos héros combattants pour la défense de l’intégrité territoriale de la République Démocratique du Congo.


Au cours d’une interview accordée à citizensMag ce lundi 11 Mai 2020, ce jeune congolais a indiqué à l’opinion que la grande visée de son initiative est de réveiller le sentiment patriotique de chaque congolais; jeunes, vieux, enfants. Car, selon lui, la défense des mérites des éléments FARDC est “une affaire de tous”.

Le rôle de chaque congolais

Parlant de ce qu’il a motivé à commencer ce projet, Christophe Madihano a précisé que les congolais doivent jouer un rôle le plus important celui de soutenir les éléments FARDC engagés dans la défense de intégrité territoriale, et cela à partir de tout ce qu’ils font au pays comme à extérieur du Pays.

“Aujourd’hui, notre armée est parmi les 17 meilleurs armée au niveau de l’Afrique, et cette classification n’est pas hasardeuse, voilà je demande à tous les congolais de soutenir les FARDC, leurs exploits sont visibles et palpables, pourquoi n’est pas louer ce que notre armée fait?”, A t-il indiqué à citizensMag

Comment le projet a t-il commencé?

“ce ne sont pas les FARDC qui ont initié le projet, c’est plutôt nous qui étions parti vers les FARDC pour solliciter un appui, et cela parce que nous les avons choisi comme cible de travail, notre demande de soutien fait a été accepté et cela parce que les FARDC ont vu un intérêt important dans ce projet, nous avons le devoir de louer le travail fait par nos militaires” a répondu à citizensMag, Christophe Madihano, initiateur de MADI PICTURES


Il faut noter qu’une grande partie est déjà faite dans le cadre de ce projet qui pourra prendre fin au mois de décembre. Certaines vues des vaillants militaires étant sur le front ont été travaillées par Christophe Madihano, et son équipe de MADI PICTURES, et cela dans une permanente collaboration avec collaboration avec la 34ème région militaire du Nord-Kivu, par le truchement du Service de communication des FARDC (SIFA)

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »