RDC-Rwanda : Urgent, le Rwanda ferme ses frontières en raison de l’épidémie Ebola

Ce que tout le monde craignait vient d’arriver, la République Du Rwanda Vient de fermer ses frontières entre Goma et gisenyi à partir de ce jeudi 1 août 2019, En raison de  l’épidémie à virus Ebola déclarée une urgence de santé publique. Cette décision intervient après que trois cas positif ont été signalés à Goma une ville voisine de Gisenyi dans moins d’une semaine.

Seules les sorties sont autorisées et pas d’entrée. Nous avons le droit de rentrer chez nous mais pas retourner au Rwanda jusqu’à nouvel ordre a souligné un jeune congolais qui vit qui vit dans ce pays dit de mille Collines.


Des Graves conséquences sur le plan économique sont inévitables à cause de cette mesure.

Cette décision quoi qu’elle soit saluée par certains congolais et rwandais avertis aura plus d’une conséquence sur plan économique, ceux et celles qui exercent les activités commerciales et traversent la frontière chaque matin aura du pain sur la planche, difficile pour eux de nourrir leur famille d’autant plus qu’ils vivent au taux du jour : à cause de cette épidémie, le Rwanda ferme ses frontières, nous qui achetons des vivres là bas pour venir les revendre au pays, nous sommes le plus touché par cette mesure, nous aurons du mal à nourrir nos familles, a signifié safari Byamana un parmi les petits commerçants.

La décision est prise pendant que du côté congolais le gouvernement et les partenaires impliqués dans la riposte travaillent nuit et jour pour vaincre cette épidémie.


Cette mesure intervient intervient au lendemain d’un troisième cas positif confirmé dans la ville de Goma, Le professeur Jean Jacques Muyembe secrétaire général du comité multi-sectoriel de la lutte contre la maladie à virus Ebola  a souligné devant la presse locale et internationale que toutes les mesures étaient déjà prises pour éviter la propagation dans les pays voisins, cela n’a pas été entendu par les autorités rwandaises malheureusement, elles prennent une mesure  qui met en quarantaine tous ceux qui viennent de la RDC.

Certains analystes après avoir entendu la décision du gouvernement rwandais ont signifié que pareille mesure allait limiter la propagation du virus si elle prise par le gouvernement le jour où la maladie a été signalé à Mangina dans le territoire de de Beni : je salue cette mesure, elle est responsable à mon avis, si elle était prise par les autorités congolaises la maladie ne serait pas éparpillée dans plus d’une Zone, s’il pouvait mettre toutes les personnes de Mangina en quarantaine le jour où l’épidémie était signalée là bas, les autres milieux ne seraient pas touchés, aujourd’hui comme il y a une propagation accentuée, ils veulent nous montrer qu’ils sont engagés pour mettre un terme à l’épidémie, qu’ils le fassent vite, nous sommes déjà oubliés, aujourd’hui c’est le Rwanda qui ferme ses frontières, peut être demain un autre pays pourra fermer. A précisé le jeune Kakule Kagheni résidant de Goma.

Prince Bagheni

Translate »