RDC : Mort de Delphin Kahimbi, qualifiée de drôle par Eve Bazaiba

Apres que soit annoncée la mort du général Delphin Kahimbi, chef d’état-major adjoint des Forces Armées de la République Démocratique du Congo en charge du renseignement militaire, ce vendredi 28 février 2020, les questionnements sur les vraies causes de cette mort, sont loin d’être répondus.

Dans un message sur son compte tweeter, la secrétaire du Mouvement pour la libération du Congo MLC, Eve Bazaiba qualifie de drôle cette mort, après avoir énuméré les étapes qui ont précédé la dite situation tragique, elle fait appel à la police scientifique et au Médecin légiste pour élucider la vérité.

« Drôle de MORT!! Acte 1. Interdiction de voyager;  Acte 2. Suspension de ses fonctions; Acte 3. Audition programmée et Acte 4. RIP : Retour Interdit au Pays?!!! Allo! Police scientifique, Allo! Médecin légiste!! » A-t-elle écrit sur son compte tweeter.

Il faut noter, son épouse Brenda kahimbi qui s’est confiée à plusieurs medias, a indiqué que son mari est décédé à l’hôpital suite à un malaise, d’autres sources indiquent que le corps du regretté général serait retrouvé à son domicile sûrement après suicide, les autres parlent d’un arrêt cardiaque qui serait survenu pendant l’interrogatoire.

La version du conseil national de sécurité pourrait éclaircir la vraie cause de cette mort.

Pour rappel, le Général Delphin Kahimbi faisait partie des personnalités de l’ancien régime du président Joseph Kabila sanctionnées par les USA et l’union européenne

Sa suspension qui est intervenue ce jeudi 27 février 2020 avait été saluée par les USA et plusieurs organisations de défenses de droits humains. 

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *