RDC: Lumumba n’est pas à l’aise là qu’il est, à cause de ceux là qui n’ont pas continué son combat (hon J.P Ngahangondi)

Le 59 ème anniversaire de l’indépendance de la République Démocratique du Congo devrait plus interpeller les décideurs et la population pour que les grands problèmes qui ont toujours freiné le décollage du pays soient solutionnés,
C’est ce que nous a fait savoir l’honorable Jean Paul Paluku Ngahangondi au cours d’un échange nous accorde ce 30 juin en marge de la commémoration de l’accession de la RDC à l’indépendance.

Cet élu de la circonscription de Beni territoire, pense que l’indépendance de la RDC a toujours été dans une dimension théorique et non celle qui est pratique d’autant plus que les populations continuent à faire face aux innombrables problèmes qui étaient d’ailleurs le motif ultime de la lutte menée par ceux et celles qui sont morts comme des martyrs : plusieurs congolais se sont battus pour l’indépendance, c’est ici pour moi l’occasion de jetter de fleurs d’ honneurs à leur mémoire, le pays est fier de les avoir comme fils et filles, ils sont mort pour la liberté de plusieurs,

Quel est le bilan d’après l’époque coloniale.

Pour lui, le bilan de la présente époque est mitigé et cela par ce que 59 ans après l’indépendance, le pays n’est pas à mesure d’apporter des solutions idoines aux problèmes qui ont toujours inquiété la population: les 59 ans après l’indépendance les congolais ne sont pas toujours Libres, les politiciens colonisent les citoyens de façon implicite, les blancs ne sont pas là visiblement mais le politique continue à faire sa loi, les congolais n’ont pas la paix, les groupes armés tuent les congolais sous l’œil impuissant des autorités, chaque fois quand on dit cela, les décideurs disent qu’on ne reconnaît pas la présence de l’armée, nous sommes à l’Est du pays et nous savons que ce sont les rebelles qui continuent à faire la loi, personne ne pourra contredire ces affirmations, partageant le même argumentaire avec ceux là qui disent que l’époque coloniale était préférable que celle d’aujourd’hui, il a signifié que l’indépendance n’a pas donné aux congolais des réponses à tous leurs problèmes, les gens continuent à souffrir, les tracasseries continuent dans les coins et recoins, les barrières ne favorisent pas la bonne circulation, il y a beaucoup à faire pour que cette indépendance soit une indépendance au vrai sens,
a t-il souligné

Le rêve de Lumumba devrait être une préoccupation de tout congolais.

Pour cet honorable, celui qui a été considéré comme héro de l’indépendance de la RDC devrait se reposer en paix, ceux là qui ne se lancent pas dans la logique de son rêve font qu’ils soit tourmenté jour après jour : Lumumba est mort pour le Congo, malheureusement il ne se repose pas, il continue à pleurer à cause de ces congolais qui n’ont pas continué son combat, ils ont rendu en nul son combat au lieu de poursuivre celui-ci, ils font l’inverse, à la place de la justice , ils pratiquent l’injustice, à la place de la paix, ils investissent dans la guerre, au lieu de pratiquer l’altruisme, ils demeurent dans l’égoïsme, tout est l’inverse et les premières victimes ce sont les populations. A t-il déploré.

En finissant, il a précisé que la prise de conscience des autorités, de toute la population ferait que cette indépendance soit capitalisée: le jour où les congolais se sentiront dérangés par tout ce qui se passe au pays, un changement pourra etre effectif, chaque citoyen a une parcelle de décisions pouvant aider le pays à connaître son décollage, cela doit se faire aujourd’hui et non demain, a t-il conclu.

Prince Bagheni