Rdc-influation du taux de change : “le Franc Congolais est le principal facteur affectant négativement le pouvoir d’achat des Congolais” (Noël Tshiani)

La non stabilité du taux de change ne cesse d’inquiéter les paisibles citoyens. Depuis l’année 2016, cette situation reste permanente dans le vécu quotidien de la population congolaise.

Les politiques ne restent pas silencieux, chacun dans son coin apporte son analyse à lui et cela pour permettre qu’il y ait des mesures idoines qui soient prises. Noel Tshiani Muadiamvita Ex-candidat à la présidentielle de décembre 2020 est du nombre. Dans un message sur son compte Twitter, ce lundi 1 juin 2020, il a indiqué que le Franc Congolais reste le principal facteur qui affecte négativement le pouvoir d’achat des congolais.


Par ailleurs, il note que les fonctionnaires de l’Etat sont payés au taux de 920 FC pour 1 dollar, alors que le vrai taux du marché est d’un dollar pour 2000 FC.

”Le Gouvernement et la BCC volent le peuple” A t-il écrit sur son compte Twitter.

Pour rappel, Il y a peu la valeur de 1$, était estimée à 920fc, et actuellement tout change, le même 1 dollar se discute à 1800, 1900 et d’autres arrivent même à 2000.


Les conséquences s’observent sur le marché, les produits ont doublé de prix, et les premières victimes sont les fonctionnes de L’Etat, qui continuent à percevoir leurs salaires au taux de 920fc, et donc s’il recevait 100$ le mois, lui ne touche que 92000fc ce qui fait même pas 50$.

Le peuple de son côté reste dans le questionnement, et ne sait jusqu’où cette situation va finir. Et, les moyens envisagés par les autorités pour stabiliser le taux ne sont pas connus par le grand public.

Notons qu’à part cette inflation du taux d’échange, la République Démocratique du Congo est secouée dans plus d’un domaine à la fois ; Sanitaire, Sécurité, Économique, Etc.

Michel Musondoli


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »