RDC : « Face à la corruption, à l’escroquerie, aux antivaleurs, on ne peut pas être neutre » (Michael Tshibangu)

Le Conseiller chargé des Télécommunications, de NTIC, de l’Économie Numérique et des Réseaux Sociaux de moise Katumbi a sa façon à lui d’analyser la corruption qui serait observée dans certains secteurs au pays.

Dans un message posté sur son compte tweeter ce dimanche 9 février 2020 Michael Tshibangu a indiqué la position que tout le monde devait avoir face à la corruption, à l’escroquerie, aux antivaleurs. Selon lui, cette position est loin de la neutralité ‘‘Même Dieu n’est pas neutre. Dieu est du côté de la justice’’.

En finissant il a exhorté l’opinion à continuer à défendre les valeurs et principes, ne pas accepter à être découragé par les fanatiques.

« Face à la corruption, à l’escroquerie, on ne peut être neutre. Face aux antivaleurs, on ne peut être neutre. Même Dieu n’est pas neutre. Dieu est du côté de la justice. Continuez à défendre vos valeurs et principes, ne laissez pas les fanatiques vous décourager. », A-t-il écrit sur son compte tweeter.

Pour rappel, la corruption est parmi les maux qui ternissent l’image de la République Démocratique du Congo, à l’extérieur comme à l’intérieur. Depuis son avènement au pouvoir le président Félix Tshisekedi n’a pas dissimulé sa volonté de faire disparaître ce mot dans plus d’un domaine.

En dépit de cela, sont nombreux ces analystes et observateurs qui affirment que cette corruption est loin d’être résolue au stade où nous sommes, et cela après avoir passé les dossiers qui n’ont jamais trouvé de lumière dans le chef de la population, c’est notamment, le dossier 15 Millions, appelés rétro commission par le premier citoyen de la RDC, et l’affaire 200 millions de Euros de la Gécamines où Albert Yuma est accusé d’un prétendu détournement.

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *