RDC-BENI ; Une milice nommée U.P.L.C fait perçoit une taxe de 5000fc auprès de la population à NGAZI vers MANGINA en territoire de BENI

Les habitants de NGAZI dans le territoire de BENI particulièrement les commerçants sont contraints de payer une taxe de 5000 FC congolais par les miliciens qui se réclament être de l’Union des Patriotes pour la Libération du Congo UPLC en sigle, contactés par citizensmag ce samedi 19 oct 2019 certains habitants victimes de cette situation  disent ne pas comprendre la léthargie qui serait constatée dans le chef des FARDC sensées protéger et défendre l’intégrité du territoire national, pour eux, il n’est pas normal qu’une milice puisse évoluer dans une zone tranquillement, faire sa loi alors que les éléments FARDC sont à quelques mètres de la place, expliquant la gravité des conséquences de cette perception, ces habitant ont demandé à l’Etat congolais à activer ses machines pour traquer tous les groupes rebelles qui sèment terreur et  désolation au milieu de la population’

Kakule mayani coordonnateur de l’u.p.l.c salue le Gen Mbangu

U.P.L.C qui est de l’Union des Patriotes pour la Libération du Congo, n’est pas une seule milice mais plutôt un regroupement de plusieurs milices qui ont toujours fait la loi ici chez nous, cette situation de la perception d’une taxe de 5000FC Congolais par commerçant ne commence aujourd’hui, depuis que la milice est ici, nous subissons plus d’une exaction, c’est l’Etat congolais qui a ce devoir de traquer toutes les milices, malheureusement il ne le fait pas, nous ne savons plus au près qui nous pouvons encore exprimer notre angoisse, a témoigné un habitant de Mangina qui a dissimulé son nom


Cette situation occasionne plusieurs  conséquences dans le chef de la population.

La plupart des habitants de la province du nord Kivu, particulièrement ceux du territoire de Beni leur activité première c’est l’agriculture, ceux-là qui se sont donnés aux activités commerciales sont également attachés aux activités champêtres dans ma plupart de villages au nord de la province ; nous sommes un peuple cultivateur, pour subvenir à tous les besoins de la famille nous devons toujours faire l’agriculture, oui il y a ceux qui se donnent aux activités commerciales, mais ces activités dépendent de l’agriculture, ce qui est apporté au marché c’est le résultat de la récolte, alors quand on fait payer une taxe de 5000 FC cela, influe négativement sur l’économie familiale, l’argent qui pouvait faire autre chose est donné à des gens qui insécurisent notre village, tout le monde est obligé de donner, ils ont toujours délivré de jetons et quand on n’a pas ce jeton, là on est en problème, nous demandons à l’Etat congolais de prendre en considération cette question et qu’il nous vienne au secours, A précisé une femme agricultrice de Mangina

La dernière information à notre possession renseigne que la plupart de miliciens de l’U.P.L.C dirigés par Kakule Mayali se sont déjà rendus, ils sont cantonnés à KALUNGUTA à et ce sont ceux là qui étaient restés dans la foret qui continuent à inquiéter les paisibles citoyens.


Prince bagheni

Translate »