NORD-KIVU; Vacciner les Hommes de Dieu c’est la mesure idéale de les intégrer dans la riposte contre Ebola (Prophète BAHATI Miujiza)

L’apport de pasteurs dans la riposte est significatif, ne pas vacciner ceux-ci, c’est aggraver la propagation de la maladie à virus Ébola dans plus d’un toit, les propos sont du prophète BAHATI MIUJIZA Représentant légal de l’Eglise, UZIMA TELE en français (vie abondante) déclarés au cours d’un échange accordé à Citizensmagazine ce dimanche 4 aout 2019, cet homme de DIEU pense que tous les pasteurs sont parmi ceux-là qui peuvent mieux donner le message de sensibilisation à la population, d’autant plus qu’ils sont à face à de foules jour après jour dans les cultes et ont toujours reçu d’autres personnes dans les bureaux pour des audiences, d’où la nécessité de les vacciner, une façon qui, selon lui, consistera à prévenir la contamination, et c’est la population qui sera la première bénéficiaire.
Pour le prophète BAHATI MIUJIZA les précautions prises par les églises sur le plan d’hygiène prouvent qu’il y a une volonté d’appuyer les équipes de riposte ; nous avons respecté ce que l’on nous a demandé, il y a de l’eau chlorée devant l’Église, chaque fidèle doit se laver les mains avant d’entrer, et on nous a dit de ne plus imposer les mains sur nos fidèles, nous les faisons parce que nous voulons que cette épidémie soit vaincue, a-t-il souligné
La vaccination contre Ébola ne pouvait pas être mystifiée.
Ils nous disent que ce virus est une épidémie et nous les voyons venir vacciner seulement les gens qui étaient en contact avec le cas positif, pourquoi ils ne le font pas pour toute la population une bonne fois pour toute et ça sera le moyen le plus efficace pour prévenir d’autres cas, sait il questionné, pour lui cette épidémie doit être considérée comme d’autres : pour la vaccination contre la rougeole, la poliomyélite on nous faisait cela gratuitement, mais pour Ébola on nous dit que c’est cher, nous ne comprenons rien, nous avons introduit une demande à l’OMS pour que nous qui sommes pasteurs soyons vacciné et nous ne savons pas si nous serons répondu, nous avons comme impression qu’il faut d’abord être en contact avec le cas positif pour bénéficier de la vaccination, qu’ils arrêtent avec cette manière de faire, il est toujours dit que la prévention est importante, encore moins couteuse que la guérison, a-t-il martelé
Une compréhension spirituelle de cette épidémie n’est pas à rejeter.
Il y en a ceux qui penseraient que l’épidémie Ebola est diabolique vu le nombre de personnes qu’elle décime depuis qu’elle a été déclarée au Nord Kivu , cet homme de Dieu n’a pas rejeté ladite hypothèse ; oui scientifiquement on nous parle de ebola, mais dans le monde spirituel nous constatons que c’est une épidémie diabolique, Dieu n’a jamais envoyé une maladie pour que celle-ci puisse tuer les gens, cette maladie est diabolique, bien que c’est l’aspect scientifique qui est donné à la population, mais étant serviteur de Dieu, nous connaissons que Ébola c’est un malheur diabolique, voilà pourquoi tous ceux qui prient doivent également implorer la grâce de Dieu pour que cette épidémie soit vaincue, a-t-il conclu


Prince Bagheni

Translate »