Nord Kivu : Tuer les citoyens parce qu’ils manifestent contre l’insécurité, cela est inacceptable (Hon Jean Paul Paluku Ngahangondi)

Après la mort d’au moins trois civils et plusieurs blessés à Oicha chef-lieu du territoire de Beni lors d’une manifestation pacifique qui s’est transformée à un soulèvement populaire ce lundi 19 août 2019.

L’élu de Beni territoire Jean Paul Paluku Ngahangondi condamne cette attitude de la police et des FARDC, pour lui les civils avaient droit de manifester pour exprimer leur mécontentement par rapport à l’insécurité qui sévit dans cette partie du pays : ce qu’ont fait les FARDC et les policiers reste inhumain, ils se sont permis de tirer sur la population comme si elle était devenue ennemie, cette attitude ne doit pas être impunie, la justice doit être saisie pour que ceux qui ont tué ces civils répondent de leurs actes devant les instances judiciaires, a-t-il promu.

Ils ont mal orienté leurs actions, ces FARDC ainsi que les policiers.

L’élu  de Beni souligne que les policiers pouvaient encadrer les manifestants et non tirer sur eux : je ne comprends pas ce qu’ont fait les policiers et les FARDC, au lieu d’aller traquer les rebelles qui nous endeuillent chaque jour, ils tirent sur la population, que la justice soit faite, nous voulons voir l’instigateur de ce crime devant les juges dans un futur proche. A-t-il indiqué.

Prince Bagheni depuis Oicha

Translate »