Nord Kivu : Toutes les bastions fortes et stratégiques de l’ennemi sont entre les mains des FARDC.

En visite d’inspection en ville de Goma chef-lieu de la province du Nord Kivu, le chef d’Etat major général des forces armées de la RDC, le général Célestin Mbala après avoir échangé largement le mercredi dernier, avec le gouverneur Carly Nzanzu Kasivita sur la situation sécuritaire préoccupantes dans différents territoires du nord Kivu et particulièrement à Beni, où les populations civiles sont devenues la nouvelle cible de rebelles ADF, il a signifié à la presse que toutes les places fortes jadis, occupées par l’ennemi pour les cinq axés identifiés par la planification sont sous le contrôle de FARDC, il demande à la population de ne pas céder à toutes les spéculations de la rue, mais de continuer à soutenir son armée pour que la paix recherchée soit présente dans la partie nord de la province.

Parlant en optimiste, le général major Leon Kasonga, porte-parole des FARDC, a rappelé à l’opinion que les opérations militaires lancées contre les groupes armés depuis le 30 octobre dernier doivent produire un meilleur résultat et cela grâce à la conjugaison des efforts venus de part et d’autres.

A ce niveau, je peux profiter pour vous dire que toutes les places fortes que l’ennemi occupait jadis sur les 5 axes identifiés dans la planification ont été conquises, le centre d’instruction, le QG (quartier général), les champs de chanvres et même le carré minier où l’ennemi exploitait les minerais pour les revendre, ont été conquis par les FARDC, et donc les opérations se passent de manière excellente”, a précisé le général major Leon Kasonga.

Par ailleurs, il a sollicité la collaboration de la population avec les FARDC déterminées dans la traque de tous les groupes rebelles à l’Est du pays, notamment les ADF et autres mouvements mai-mai;
Que notre population puisse continuer à faire confiance aux forces armées, nous comme FARDC, sommes les derniers ouvriers du peuple congolais et nous devons mourir à sa place, que la population nous fasse confiance parce qu’elle nous continuerons à faire ce travail, c’est-à-dire, poursuivre l’ennemi travail jusqu’au bout”, a-t-il chuté.

Pour rappel, depuis que les opérations ont été lancées, plus de 70 civils ont été tués par les rebelles ADF et les mai-mai à Beni Ville et territoire, d’où la nécessité pour l’armée d’accentuer ses efforts pour redonner un sourire à cette population longtemps meurtrie.

Prince bagheni depuis Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *