Nord-Kivu: Prions toujours Dieu, cette insécurité qui nous écume pourra prendre fin un jour dans la région de Beni (Hon JP Ngahangondi)

En séjour à Oicha chef-lieu du territoire de Beni dans le cadre de vacances parlementaires, l’honorable Jean Paul Paluku Ngahangondi s’est dirigé le matin de ce vendredi 16 août 2019 à l’Eglise pour rendre grâce au Seigneur.

Avant que la messe ne prenne fin le diacre de la paroisse Saint Esprit d’Oicha a accordé la parole à ce fils digne du terroir, dans son adresse à tous les croyants présents à ce culte matinal, celui-ci a brossé quelques lignes sur les démarches menées pendant cette première session parlementaire ; je suis votre fils, vous m’avez élu pour que je sois votre porte-parole, les problèmes d’ici chez nous prendront fin, nous avons été en échange avec plusieurs autorités, et toutes savent ce que nous voulons, elles sont informées de tout ce qui se passe ici, nous sommes sûrs qu’elles vont faire quelque chose, nous demandions qu’il y ait remplacement de ces militaires qui, au lieu de traquer les ennemis, ils étaient à la première ligne dans les activités commerciales, commerce de bois, de cacao et autres, cela doit cesser, ils doivent jouer le rôle véritablement, la traque des ennemis par les FARDC doit être accentuée. a t-il indiqué

Les chrétiens ont une responsabilité significative pour mettre un terme à cette insécurité.

Cet élu de Beni territoire n’a pas dissimulé la responsabilité qu’ont les chrétiens, pour lui les efforts doivent être orientés dans tous les sens pour que cette insécurité qui endeuille plusieurs familles depuis plusieurs années soit oubliée ; Cette insécurité qui nous écume doit appartenir à l’histoire, continuons à prier pour les autorités et que Dieu leur donne la sagesse, qu’elles puissent apporter des solutions idoines à nos difficultés, Prions toujours, ne nous laissons pas, un jour nous allons oublier cette insécurité, ce jour n’est pas loin, il est proche, je nous demande tout simplement de prier, a-t-il souligné.

Notons que cette intervention est deuxième après la tenue du meeting au rond-point d’Oicha où la population était venue en masse pour écouter le message synthétisant le résultat de toutes les démarches et diplomaties menées auprès des autorités tant provinciales que nationales par rapport aux défis auxquels le territoire de Beni fait face.

Prince Bagheni depuis Oicha