Nord-Kivu: Pour avoir dénoncé un détournement des fonds destinés à l’ACOGENOKI, Me Jimmy NZIALY, attendu au parquet de grande instance de Goma ce jeudi

Le Coordonnateur de la Génération Positive-RDC, Me Jimmy NZIALY est assigné à comparaître ce jeudi 8 Avril 2020 à 10 h au parquet de grande instance de Goma, au Nord-Kivu.

Les premières informations récoltées par citizensmag renseignent que, cet ex-cadre au sein du parti politique bloc uni pour la renaissance et l’émergence du Congo (BUREC) va comparaitre pour avoir dénoncé un probable détournement des fonds destinés à  l’Association coopérative des groupements d’éleveurs du Nord-Kivu (ACOGENOKI) pour la construction d’une unité modulaire de traitement de lait dans le cadre des 100 jours du président de la République. ”Son plus grand pèche serait de citer nommément Mr David MUTUMAYI proche collaborateur de Vital KAMERHE  comme présumé coauteur de ce détournement” révélé un proche du prévenu.


Qui sont derrière ce mandat de comparution ?

Certaines indiscrétions indiquent que l’Union nationale congolaise (UNC) et le Bloc uni pour la renaissance et l’émergence du Congo (BUREC) auraient coalisé pour taire définitivement Me Jimmy NZIALY. Car selon eux, s’il reste dehors comme un électron libre après sa démission du BUREC et du ministère des affaires foncières, il risquerait d’être une pilule difficile à avaler contre le pouvoir en place. Nos efforts pour avoir la version des répondants de ces partis politiques n’ont pas payé.

Pour sa part, Me Jimmy NZIALY  dit avoir alerté les autorités politico-administratives afin que les enquêtes soient faites et une contre expertise sur l’ouvrage construit à Sake par l’ACOGENOKI qui ne reflète pas 700 000$ à ses yeux, celui-ci promet de sortir un rapport complet dans les prochains jours avec toutes les informations détaillées sur ce détournement.


Pour rappel, l’actuel président de la République Démocratique du Congo, a dans son programme de société, souligné qu’il fera de la lutte contre la corruption, sa priorité. Au cas où ce détournement dénoncé pourrait être confirmé, ceux là qui sont déjà cités, pourront répondre de leurs actes devant les instances judiciaires.

Prince Bagheni

Translate »