Nord-Kivu : OPERATIONS SOKOLA 1, Un acharnement contre un Vaillant Officier de Fardc

Depuis le déploiement du Colonel Balinga Feruzi dans la Chefferie des Watalinga dans l’année 2018, il s’est observé sur toute l’étendue de cette dernière pendant plus de deux ans une accalmie sans précédent.

La situation préoccupante de l’insécurité dans la chefferie des Watalinga fait objet des analyses fallacieuses tendant à détourner l’attention des éléments Fardc sur place par des accusations maladroites de politiciens sans scrupule bien connus dans cette entité.

Ce Régiment jadis déployé au PK20 , route Mbau-Kamango a démontré son sens patriotique en prenant le dessus sur l’ennemi en date du 18 sept 2017,une attaque des ADF au pk20 dont le bilan est de 1 élément adf (ougandais) capturé et remis au secteur des opérations SOKOLA. Le 29 octobre 2017 attaque PK20 à 19h30, avec un bilan de 5 adf neutralisés et 1 Fardc (commandant a second) mort au combat, 18 novembre 2017 à 4h mais aussi l’attaque au pk20 bilan 3 adf tués et 3 blaisés Fardc.
Cependant, en cette armée, seul les FARDC se sont battu tant bien que mal pour la neutralisation de ces terroriste d’ADF/ Nalu.
Ces hommes ont également réussi à neutraliser 4 ADF et récupérer des armes des assaillants sous le commandement du col Balinga dans la traque de ces rebelles a Bovata, Ghangbanza, a Musu , Matolu , a Kyanimbe.

Pour rappel, le Colonel Balinga Feruzi indique que malgré les efforts des forces armées de la république démocratique du Congo, cette partie de la province du Nord-Kivu a connue des pertes et des blaissés dans le rang des Fardc. Celui-ci s’insurge tout de même de la manipulation de la pauvre jeunesse, et non a la politisation des opérations militaires dans la chefferie des Watalinga et dans tout le territoire de Béni.

Par Noé Kalemeko