Nord Kivu-Nyiragongo: Une rébellion est déjà active dans le Nyiragongo sous l’œil impuissant de décideurs (témoignage)

“L’insécurité qui bat record actuellement dans le territoire de Nyiragongo est justifiée par la présence d’une rébellion dirigée par un certain PASCAL KYAMBOKO, les informations recueillies sur place renseignent qu’il bénéficierait d’une protection de certains leaders coutumiers qui ne veulent pas que leurs intérêts soient menacés, depuis trois mois déjà, il fait la loi dans cette partie de la province et les autorités ne disent rien, les jeunes adhérent sont en train d’intégrer ce mouvement jour après jour, nous craignons qu’une nouvelle guerre soit déclenchée dans un futur proche par cette bande de Mr Pascal, a fait savoir une cultivatrice qui a gardé l’anonymat”

Cet homme est connu, lui avec sa bande sont venus piller dans une buvette le vendredi 20 septembre, tout prêt du bureau de la Chefferie, c’était vers 21h.
Ce sont eux qui font la loi ici chez nous, vous voyez comme pour Mr Pascal, quand il entre dans une buvette, il interdit la sortie pour toute personne qu’il trouve à l’intérieur, seule l’entrée est permise jusqu’à ce qu’il va sortir, si c’est à 23h, il va aussi vous laisser sortir à ce temps,
a témoigné cette maman cultivatrice.

Les armes circulent librement dans le chef de la population.

Sans mâcher ses mots, cette dame a souligné que plusieurs civils ont déjà des armes à feu dans leur ménage, que serait l’origine de ces armes ? Personne n’a encore la réponse à la question : Actuellement les civils circulent librement avec des armes à feu, et nous ne savons pas comment ils trouvent ces armes, nombreux sont les jeunes du milieu qui ont déjà intégré ce mouvement, nous ne comprenons pas ce qui les a toujours motivé à se rebeller contre leur propre territoire, a t-elle révélé.

Que font les militaires FARDC ainsi que les éléments de l’ordre dans cette situation ?

Actuellement il n’existe plus des militaires dans notre territoire, à part un petit effectif qui garde la frontière congolo-rwandaise, nous pensons que ces gens qui nous insécusent aujourd’hui profiteraient de l’absence des policiers et de militaires,
les jeunes sont toujours sensibilisés de ne pas adhérer à ce mouvement malheureusement, ils ne comprennent pas, j’ai toujours eu pitié de ces personnes qui les sensibilisent, elles risquent leur vie,
a fait savoir cette dame qui a recquis l’anonymat

Cette nouvelle rébellion bénéficierait d’une protection des leaders locaux.

Ça fait 3 moins, depuis que ces gens insécurisent le milieu mais leur mouvement avait commencé clandestinement depuis longtemps, C’est déjà une rebellion soutenue par certaines autorités du milieu pour la protection de leur intérêt, PASCAL KYAMBOKO
lui même qui est à la tête de cette rébellion il est le petit frère biologique du chef de village NGANGI 1, Et le jour où il y a eu remise et reprise de mr Murahiri et l’actuel intérimaire, c’était un mercredi 11 septembre, on était surpris de voir qu’on a fait recours à la bande de Pascal pour sécuriser cette activité avec comme consigne tirer sur toute personne qui pouvait manifester contre le monsieur qui était nommé à la tête de la chefferie
, a t-elle déclaré.

Dans quel coin du territoire de Nyiragongo, est localisée cette rébellion?

Ces bandits ont pris comme résidence dans le Kibaya, dans un milieu dit Bugeregere, Ils viennent presque chaque jour au quartier le soir pour piller et boire, Ainsi, la majorité de jeunes du Village Kasenyi, Kabaya et Bugarura et Buhombo ont déjà adhéré à ce mouvement, avec comme conséquence, la libre circulation d’armes à feu par les jeunes comme il s’observe actuellement chaque fois à partir de 19h, a t-elle chuté.

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *