Nord Kivu : Le mandat de tous les députés est un contrat social, le devoir de redevabilité doit être au centre de toutes leurs actions (Hon Josué MUFULA)

“Devoir de redevabilité, une phrase brève mais très significative, a été au centre d’une conférence animée par l’honorable Josué MUFULA à l’endroit de plusieurs couches de la population ce mercredi 11 septembre 2019 à Goma, il a saisi l’occasion pour remercier ses électeurs et a brossé en quelques lignes tout ce qu’il a mené comme démarches pour cette première session parlementaire en faveur de la population de la ville de Goma et du Nord Kivu de façon générale, selon lui toutes les idées émises par la population doivent figurer dans le rapport parlementaire, étant le patron des élus nationaux tout comme provinciaux, cette population doit trouver son compte dans tout ce que ces derniers mènent comme démarches à l’hémicycle”

Nous sommes venus à Goma pour les vacances parlementaires, ici nous avons été avec notre base, nous lui avons dit merci pour la confiance et nous ne cesserons jamais de le faire, c’est cette population qui nous a mandaté, et ce mandat représente un contrat social, nous avons fait un exercice que les autres considèrent comme devoir de redevabilité, nous avons restitué tous les travaux parlementaires, tout ce que nous étions en train de faire à l’Assemblée nationale au nom et pour cette population, quand l’insécurité était grandissante ici chez nous, les députés élus dans la province du Nord Kivu que nous sommes, étions envoyés ici, et après les travaux, il y a eu certains changements, nous pensons que progressivement les solutions idoines à cette insécurité, au kidnapping seront là, le temps qui nous reste, est de réunir tous les besoins de la population, pour que nous puissions voir si le budget qui nous sera présenté par le premier ministre va être à la hauteur de ces défis, si nous constatons le contraire par rapport à ce budget, vous savez ce que nous allons faire comme représentant de la population. A-t-il souligné.

Déterminé pour être toujours aux côtés de sa base.

Dans son adresse à la presse quelques minutes après cette conférence, cet élu de Goma a souligné qu’il sera toujours dans sa circonscription électorale à chaque vacance parlementaire, chose qui selon lui pourra lui permettre de défendre au niveau national les desideratas qui pourraient rencontrer l’assentiment de la population  ; je suis aujourd’hui à Goma pour les vacances parlementaires, encore après trois mois, je vais revenir, la visée est de rester près de la population pour avoir une compréhension large sur ce qu’elle éprouve comme difficulté, nous avons été élus par la population, voilà pourquoi nous devons être à ses côtés pour mieux la défendre là qu’elle nous a envoyé, c’est cette population qui est notre Boss, nous sommes à son service, tout ce que nous faisons doit être approuvé par elle, et elle va approuver si et seulement si, elle a constaté que nous avons interprété fidèlement ce qu’elle a exprimé comme besoin. A-t-il signifié.

La casquette d’honorable n’est pas une entrave aux actions sociales.

Soucieux des conditions menées par ses électeurs, l’élu de Goma a rappelé à l’opinion qu’être honorable n’est pas une excuse de ne pas se soucier des difficultés auxquelles les personnes démunies font face: avant que je sois honorable, je faisais des actions sociales pour la société, aujourd’hui je suis Honorable, je ne peux pas arrêter, je dois continuer sur cette lancée, A-t-il chuté.

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *