Nord-Kivu : L’appropriation des actions de la riposte par les communautés cible, est un pas vers l’éradication de la MVE (Me Bashwira Zacharie)

Dans le cadre de son projet NAITIKA-NAJIKINGA-NAKINGA, le club RFI Goma avec ses partenaires étaient à turunga une entité située dans le territoire de Nyiragongo ce jeudi  29 août 2019 en train de sensibiliser les différentes couches sociales à travers le théâtre sur le danger de la maladie à virus Ebola, les attitudes et comportements à adopter pour son éradication ont été expliqués à ces couches qui sont venues les écouter à la zone de santé de Turunga.

Pour maître Bashwira Zacharie président du club RFI Goma, cette activité était inscrite dans le cadre du projet NAITIKA-NAJIKINGA-NAKINGA en français J’accepte – je me protège et je protège, les couches rencontrées avaient un aperçu vague sur cette maladie, selon lui, il a été important de venir expliquer ce qu’est ce cette maladie, les modes de contamination et de prévention et qu’au finish que soit obtenu un engagement libre et sincère de la communauté : pour la plupart, ils croyaient plus aux rumeurs et ne croyaient pas sincèrement qu’Ebola est une réalité, grâce à cette activité, toutes ces personnes viennent d’avoir une vraie information sur la Maladie à Virus ÉBOLA, les attitudes à afficher pour limiter le degré de contamination ont été expliquées largement par le Médecin Chef de Zone de NYIRAGONGO et nous espérons que ces personnes pourront faire une large diffusion de tout ce qu’elles ont appris, a-t-il souligné.

La visée ultime du projet paraît salutaire pour toute la communauté.

Me Bashwira Zacharie n’a pas hésité à brosser en quelques lignes la visée ultime de ce projet, selon lui si les communautés pouvaient s’approprier les actions Gouvernementales et humanitaires dans la riposte EBOLA, contamination pourrait être sensiblement réduite, et pourquoi pas vaincre EBOLA à jamais…, plus nous résisterons contre les actions de la riposte, plus nous rendons Ebola plus fort que nous: nous avons intérêt à  nous souder la main pour vaincre EBOLA, Nous voulons avoir une province sans ébola, une ville sans Ebola, un pays sans Ebola, et c’est possible, votre implication est sollicitée, a t-il indiqué.

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *