Nord-Kivu : la maltraitance des prisonniers dans la province, la CRDH monte au créneau

La convention pour le respect de droits humains CRDH-RDC déplore une mauvaise pratique observée depuis un certain temps dans les prisons de Lubero et celle de butembo-kakwangura ainsi que dans les amigos de la police du territoire de Lubero et de la ville de butembo.
Ce lundi 15 juillet 2019, Cette organisation souligne que pareille pratique est contra legem (contraire à la loi) sous l’oeil impuissant des procureurs près le Tribunal de paix de Lubero et du tribunal de grande instance de butembo.

Pour maitre olivier kinzandu coordonnateur territorial de la CRDH Lubero, les visites ne sont pas permises par les membres de détenus dans plus d’une prison de la place, chose qui constitue selon lui, une violation grave de leurs droits : les responsables des prisonniers exigent une somme d’argent communément appelé argent de “mitindo”, achat bougie pour être intégré dans la prison et cela est une violation grave de leurs Droits, il faut une implication rapide des décideurs pour que les membres de familles accèdent à ces instances pénitentiaire sans payer, A t-il souligné.

Signalons que le prisonnier n’ayant pas payé la somme qui va même jusqu’à atteindre plus de 30.000fc, n’a pas accès aux lits, ainsi qu’à la nourriture.
C’est pour Cette raison que la CRDH-LUBERO sous la coordination de maitre olivier kinzandu coordonnateur territorial interpelle urgemment les autorités compétentes à mettre fin à cette pratique qui va à l’encontre des droits des nouveaux détenus.

Noé KALEMEKO