Nord-Kivu : La maison de communication Airtel qualifie le sit-in de la Lucha d’un non-événement

“Tôt le matin de ce lundi 9 septembre 2019, les militants du mouvement citoyen lutte pour le changement Lucha ont été au bureau de la maison de communication Airtel pour exprimer leur mécontentement par rapport au non-respect de closes signées il y a plus de trois mois avec les responsables de cette société sur la qualité du réseau, les perturbations de la connexion vers les heures vespérales, la non implication de ces responsabilités dans la localisation de kidnappeurs qui ont toujours utilisé ce réseau pour rançonner la population”

Après avoir lu le mémorandum contenant ces revendications, ce mouvement citoyen l’a remis au Directeur Régional de cette société de cette société au Nord Kivu Mr Tristan.

De son côté, il a minimisé l’affaire qualifiant la présence de ces militants à son bureau d’un non-événement ; il faut avoir une preuve pour accuser, si vous dites que nous ne servons pas très bien nos abonnés, venez vers nous avec des preuves, la démarche de la Lucha est un évènement, à notre niveau nous ne voyons pas de problème, tout est fait très bien, a-t-il souligné.

La Lucha n’est pas restée silencieuse.

Pour espoir NGALUKIYE militant de ce mouvement citoyen, la maison Airtel témoigne une négligence à l’endroit de ses abonnés : toutes nos revendications n’ont jamais trouvé gain de causes, nous sommes déçus par la réponse trop orgueilleuse de ce responsable de Airtel, nous sommes venus avec des revendications claires et précises, il ne devait pas nous répondre de cette manière, il nous prend comme des personnes qui n’ont rien à faire, quand il appelle notre Sit-in un non-événement, il se contredit, pourquoi il a alors quitté son bureau climatisé pour venir récupérer notre mémorandum, il se moque de nous, nous allons rester ici jusqu’à ce que nous allons le vouloir, nous n’avons rien à perdre en restant ici, et il nous allons montrer à cette société que nous  sommes déterminés pour réclamer notre droit, a-t-il souligné.

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *