Nord-Kivu: La Lucha-RDC Afrique passe à une vitesse de croisière, elle demande la démission du président de l’Assemblée provinciale

Les militants du mouvement citoyens Lucha-rdc Afrique exigent la démission du président de l’assemblée provinciale du Nord-Kivu, Robert Seninga, ils ont fait savoir cette position ce mercredi 12 juin 2019 dans un tweet publié par leur cellule de communication.

Cette position de la lucha RDC Afrique, intervient suite au conflit minier qui oppose la Société minière de Bisunzu (SMB) et la Cooperama dans le Masisi, à Rubaya, la Lucha-rdc Afrique s’attaque directement au président de l’Assemblée provinciale Robert Seninga sous cause simulée qu’il serait parmi les tireurs de ficelles dans ce conflit.


Rappelons qu’il y a moins de 24 heures que ce mouvement citoyen a rendu public sa déclaration lors d’un point de presse tenue à Goma le 11 juin 2019 qui consistait à une mise en garde par rapport à ce conflit ethnique dans la question des creuseurs artisanaux dans le Rubaya.

Dans un Twitte ( https://mobile.twitter.com/Luchardcongo/status/1138815138763628544?s=08 ) de la Lucha publié mercredi après-midi à 16h27 ce mouvement demande au président de l’assemblée provinciale de faire un choix entre son siège à la tête de l’organe délibérant du nord Kivu ou la Cooperama afin de garantir l’indépendance dans la commission qui sortirait de l’assemblée provinciale pour que soit tranché de façon pacifique le dossier qui oppose ces deux sociétés.

Comme promis dans cette déclaration, la dénonciation fait présentement l’objet d’un débat visant les individus qui sont Selon ce mouvement des tireurs de ficelles.


Depuis mardi 11 juin, Mr Muneza le chargé du personnel de la cooperama joint par citizensmag nous a promis sa version de fait après une concertation avec tout le staff dans les heures qui suivent.

-Par Prince bagheni

Translate »