NORD-KIVU GOMA ; L’éradication de l’exploitation sexuelle de la fille mineure au sein des maisons de tolérance en voie d’être trouvée.

Dans la visée de trouver des mesures pérennes pour que l’exploitation sexuelle de la fille mineure au sein de maisons dites de tolérance, le programme d’appui aux initiatives féminines P.A.I.F en sigle prévoit une matinée d’échange le mardi 22 octobre 2019 à l’hôtel ISHANGO. Une activité associée à plusieurs personnes physique et morales; les parents de certaines survivantes qui vont donner des témoignages liés à cette situation, le parquet de grande instance de Goma qui, à son tour  pourra faire un état de lieu de la répression d’infraction d’exploitation sexuelle des enfants et les mesures préventives, le tribunal pour enfant TPE de Goma qui va également donner un exposé sur ce que la loi prévoit par rapport à la protection de l’enfant, la division des affaires sociales du Nord-Kivu pourra donner un briefing sur l’évolution des activités réalisées par rapport à la prévention des  cas d’exploitation sexuelle des filles mineures dans toutes ces maisons de tolérance à Goma et ses environs, vers la fin c’est la division du genre, famille et enfant qui fera un aperçu sur le mécanisme de coordination au niveau national par rapport à la lutte contre les VSBG et la fin tous les participants pourront intervenir pour que soient trouver mesures efficaces en vue d’exploitation sexuelle des filles mineures au sein des maisons dites de tolérance.

A noter que cette organisation non gouvernementale des droits humains ayant pour mission la promotion et la défense des droits de la femme en République Démocratique du Congo et dont le siège social se trouve à Goma au NORD KIVU tiendra cette matinée sera une occasion de formulation de certains plaidoyers pour que cette exploitation sexuelle devenue monnaie courante en ville de Goma et ses environs trouvent une solution.


Prince BAGHENI

Translate »