NORD-KIVU GOMA : La Jeunesse a un grand rôle dans la riposte contre Ebola, son implication s’avère nécessaire

‘Dans le cadre de son Projet Naitika-Nakinga-Najikinga, le Club RFI Goma a été dans le Quartier MAPENDO en commune de GOMA ce mardi 15 octobre 2019, pour sensibiliser les différentes couches de la population à adopter les attitudes pouvant rendre efficace la riposte, toutes les personnes qui sont intervenues au cours de cette sensibilisions ont demandé ont demandé aux participants à accentuer leur accompagnement dans toutes les actions du gouvernement et des humanitaires orientées dans l’éradication de ce virus mortel qui continue à faire rage dans la province du Nord Kivu et en Ituri, pour BORA NYAMOFI Nathael chargé des activités au sein du club RFI,  il était important de venir auprès de cette population pour lui parler de ce qu’elle doit faire quotidiennement pour éviter la propagation de la maladie à virus Ebola, il a signifié que l’engagement de tous ferait que la riposte produise un résultat favorable’

Pour la sensibilisation d’aujourd’hui, nous pouvons retenir que la jeunesse est engagée dans la lutte contre la maladie à virus Ebola, le comité de la jeunesse de ce quartier était venue vers nous pour solliciter notre présence dans ce quartier, cette jeunesse voulait que nous puissions venir sensibiliser les habitants par rapport à cette maladie à virus ebola, nous avons été content des réactions qu’ont données les participants, ils ont promis mettre en application toutes matières transmises dans la salle, nous savons que l’engagement de tous ferait que la riposte puisse produire un résultat favorable et comme ce sont les jeunes qui étaient majoritaires, nous sommes sûrs que plusieurs personnes seront informées dans la cité, a-t-il souligné 

La jouissance du côté des participants n’a pas été dissimulée

GEORGE RWAGAZA président de la jeunesse du quartier Mapendo, cette activité a été très bénéfique pour la population de ce coin, il a demandé à tous les participants de ne pas garder pour eux même le message, mais plutôt de faire une large diffusion auprès des autres couches de la population qui n’ont été présentes dans la salle: cette activité nous a été bénéfique, jadis les habitants regardaient avec un mauvais œil les équipes de riposte qui venaient dans ce quartier, et c’était par manque d’information, aujourd’hui tous avons été informés et il nous est demandé d’aller aussi sensibiliser ceux avec qui nous vivons dans la communauté, nous sommes de jeunes et nous devons toujours accompagner ceux-là qui sont dans la riposte contre Ebola a-t-il indiqué.

Plus d’une recommandation était donnée par les participants au cours de cette activité

Plusieurs recommandations ont été données, les partipants ont demandé à l’équipe de riposte de ne pas donner le vaccin contre ebola à seulement deux quartier de la ville de GOMA comme annoncé par le Docteur MUYEMBEYE, mais plutôt considérer les 18 quartiers, la question liée à la non disponibilité de l’eau a été débattue, ils ont demandé au gouvernement de prendre cette question comme une priorité, il n’est pas facile que la riposte soit efficace pendant que les habitants n’ont pas une eau potable, ceux qui ont ce devoir de disponibiliser l’eau potable dans notre quartier, doivent savoir qu’il y a des vies qui sont périssent à cause de certaines maladies d’origine hydrique, il faut qu’il y ait de l’eau chez nous, a dit le chef de Quartier adjoint de Mapendo Mr patient

Rappelons que cette activité a coïncidé avec la célébration de la journée internationale de lavage de mains.

Prince BAGHENI