NORD-KIVU: Ebola et ses effets dévastateurs dans plus d’une Contrée, l’implication de tout le monde est urgente (Hon JP ngahangondi)

Quelques jours après le premier cas d’ébola détecté à Goma, l’élu de Béni territoire Jean Paul Paluku Ngahangondi demande à la population de choisir entre la vie et la mort pour ce qui est de la présence de la maladie à virus Ebola au Nord-Kivu,
Dans une communication rendue publique ce mardi 16 juillet 2019, l’élu de Béni territoire rappelle que les effets dévastateurs de la maladie à virus Ebola devraient amener chacun dans son coin à prendre ses responsabilités pour que la riposte soit efficace, continuer à soutenir ceux là qui restent dans l’option de l’inexistence de cette maladie, c’est une attitude propre aux sadiques plongés dans l’aveuglement : La maladie à virus Ebola est terrible, ses effets sont déjà visibles dans la région de Beni, butembo, une partie de l’ituri et ailleurs. Tout en respectant les opinions des uns et des autres, je vous informe que la maladie à virus Ebola est
Déjà chez nous et elle ravage plus d’une victime, sous vos yeux, dire que Ebola n’existe pas pendant que vous voyez ceux et celles qui en meurent, c’est une irresponsabilité, d’ailleurs c’est le sadisme,
A t-il souligné.

À la communauté de choisir entre la Vie ou la mort.


Faisant mentions de tous ceux qui sont morts de cette maladie, cet élu de BENI territoire a signifié aux communautés qu’elles devaient choisir entre la vie ou la mort : ils sont nos frères , elles sont nos sœurs ceux-là qui sont morts déjà à cause de cette maladie, à toutes les communautés de choisir entre la vie et la mort, depuis que cette maladie est apparue à Mangiba dans le territoire de Beni à l’Est de la RDC, elle ne fait que gagner de terrains, à son passage, elle ravage,
On dénombre plus de 1000 victimes mortes d’ores-et-déjà, donc la maladie existe et continue à faire rage, a t-il souligné

L’attitude à témoigner en tant qu’un bon citoyen.

Ce défenseur de droits humains, honorable député provincial, pense que le temps n’est plus à particulariser les tâches, tous les citoyens devraient témoigner leurs implications dans la logique de rendre la riposte plus efficace qu’avant : chers amis, tous nous avons un devoir citoyen de contribuer à l’éradication de cette maladie et non à sa propagation, abandonnons les discours qui peuvent constituer une entrave à la riposte, faisons tout ce qui nous est donné comme consigne pour que ébola ne puisse pas passer par nous pour aller atteindre notre voisin. A t-il chuté .


Prince Bagheni

Translate »