ADs

CitizensMag

Informer, intéresser, impacter

«Je voudrais être Benalla», Booba se plaint de la peine qu’il encourt depuis sa prison

VIDÉO - Aidé par sa manageuse, le rappeur a tweeté mardi un message dans lequel il déplore sa future condamnation suite à sa bagarre avec Kaaris à l'aéroport d'Orly le mercredi 1er août dernier. Les deux rappeurs sauront jeudi s'ils restent en prison jusqu'à leur procès, le 6 septembre.  «Quand je serai grand, je voudrais être Benalla ou moine pédophile. 10 ans pour une bagarre, c'est avec ou sans le streaming?», a écrit Booba mardi dans un tweet suivi du hashtag #Uneépoqueformidable. Le rappeur, emprisonné depuis le 4 août à la prison de Fleury-Mérogis, dénonce la peine qu'il encourt à la suite de sa bagarre avec Kaaris à l'aéroport d'Orly. Il fait référence dans son message aux scandales au sein de l'Église et à l'affaire d'été (et non d'État) provoqué par l'ex-conseiller de l'Élysée, Alexandre Benalla.
VIDÉO – Aidé par sa manageuse, le rappeur a tweeté mardi un message dans lequel il déplore…

VIDÉO – Aidé par sa manageuse, le rappeur a tweeté mardi un message dans lequel il déplore sa future condamnation suite à sa bagarre avec Kaaris à l’aéroport d’Orly le mercredi 1er août dernier. Les deux rappeurs sauront jeudi s’ils restent en prison jusqu’à leur procès, le 6 septembre.

«Quand je serai grand, je voudrais être Benalla ou moine pédophile. 10 ans pour une bagarre, c’est avec ou sans le streaming?», a écrit Booba mardi dans un tweet suivi du hashtag #Uneépoqueformidable. Le rappeur, emprisonné depuis le 4 août à la prison de Fleury-Mérogis, dénonce la peine qu’il encourt à la suite de sa bagarre avec Kaaris à l’aéroport d’Orly. Il fait référence dans son message aux scandales au sein de l’Église et à l’affaire d’été (et non d’État) provoqué par l’ex-conseiller de l’Élysée, Alexandre Benalla.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *