Insécurité à Beni: un député national se félicite d’avoir visité son champ après 8 ans.

Dans l’objectif de palpe du doigt le travail fait par les forces armées de la République Démocratique du Congo, le député national Mathe Kambale Matthieu s’est rendu dans son champ ce mardi 3 mars 2020 à Wikemo, sur la route Mbau-Kamango situé à l’Est dans le territoire de Beni.

Après les quatre heures qu’il a pu passé dans cette Brousse, il encourage les éléments FARDC pour le travail abattu et demande à toutes les couches de la population à patienter le mot d’ordre de l’armée avant de regagner leurs champs.

”Le premier héritage de nos parents c’est ce champ, mon champ était parmi les bastions des ADF jadis et aujourd’hui il est accessible parce que l’armée a chassé cet ennemi, le travail de l’armée est à remercier, je suis le plus heureux parce que j’étais dans mon champ et j’ai retrouvé mes deux maisons construites en tôle là bas” a t-il expliqué.

Les espoirs ne doivent pas mourir

Parlant en optimiste, cet élu de Beni territoire a signifié à la population que tous les champs seront libérés par l’armée loyaliste, chose qui fera que les paisibles citoyens s’y rendent Sans aucune crainte.
”nul n’ignore qu’à Beni l’activité champêtre reste principale et cette insécurité a fait que nos champs soient inaccessible”
A indiqué à citizensmag avant de demander à l’armée d’accentuer les opérations de traques pour que les champs de paisibles citoyens soient libérés le plus vite possible.

”Au-moins 90 % des populations dépendent des activités champêtres pour survivre, voilà pourquoi nous demandons à notre armée de continuer avec le travail sur terrain, moi même au mois de juin je dois revenir pour venir cultiver mon champ, il faut qu’il y ait une sécurité pour que toutes les contrées soient accessibles”, A t-il chuté.

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *