Insécurité à Beni: JP Ngahangondi ; “l’armée doit réajuster les dispositifs sécuritaires pour mettre la population à l’abri de toutes les menaces”

En séjour à Beni l’honorable jean Paul Paluku Ngahangondi exhorte le commandement au sein des FARDC à réajuster ses tragédies pour que la sécurité des civils soit effective, Au cours d’un entretien accordé à citizensmag.glomeec.com ce samedi 23 novembre 2019, l’Elu de Beni condamne toutes les atrocités perpétrées par les rebelles ADF et appelle l’armée à faire une étude et réajuster ses tragédies pouvant mettre la population à l’abri de toutes les attaques de l’ennemi, selon lui les opérations de traque ont été lancées et l’ennemi se venge pour voir comment saboter les efforts des FARDC. Par ailleurs, il appelle la population à l’apaisement surtout à ne pas céder au jeu de l’ennemi qui tente de briser le mariage entre le peuple et son armée, il invite l’armée à corriger certaines erreurs dans les opérations en cours en renforçant les dispositifs sécuritaires pour la protection de toutes les agglomérations.

les faiblesses qui sont en train d’être observées dans le cadre de la protection des civils doivent être résolues, clairement je dois vous dire que ces massacres qui sont consécutifs aux opérations militaires en cours prouvent suffisamment que l’ennemi se venge, Oui l’armée se comporte bien dans la forêt, jour après jour, elle gagne les bastions de l’ennemi, et l’ennemi ne voulait pas se laisser faire voilà pourquoi il vient se décharger sur la population comme dans la forêt il est coincé, a t-il souligné.


L’armée devrait adopter d’autres stratégies pour démasquer tous les plans de l’ennemi.

L’élu de Beni n’adopte pas une attitude pessimiste, pour lui les FARDC basés à Beni, en dépit de quelques failles, leur engagement reste appréciable, il suffit seulement de réajuster et tout ira mieux ; l’ennemi veut montrer à la face du monde, qu’il est aussi fort, l’armée congolaise doit adopter des nouvelles stratégies, les précautions qui étaient prises et qui n’étaient pas efficaces sur terrain doivent être changées, nous voulons que notre population soit protégée, a t-il indiqué.

En finissant, l’élu de Beni a démandé à la population à soutenir toute les actions de FARDC, tout en interpellant la Monusco a être active au côté de militaires congolais ; la population a toujours soutenu son armée, je l’encourage de continuer ainsi, c’est ici l’occasion pour moi de demander à la Monusco d’être sur la ligne de front, elle a des outils qui doivent être utilisés dans la traque contre l’ennemi, l’est de la RDC doit être pacifiée, et cette Monusco ne doit pas croiser le bras, nous pensons qu’il est temps où chacun est appelé à jouer son rôle, travaillons la main dans la main avec les autorités pour voir comment l’ennemi sera vaincu, a t-il chuté.


Prince Bagheni

Translate »