CitizensMag

Informer – Intersser – Impacter

Goma: Toute une famille calcinée dans la maison sur avenue Maindule en ville de Goma, ses causes divisent encore plus d’un observateur.

2 min read

Au total, elles sont au nombre de 7 personnes calcinées dans la maison sur avenue maindule ce jeudi 1 août 2019 dans le quartier Majengo, un quartier situé dans la partie nord de la ville de Goma. Les causes de cet incendie divise présentement plus d’un observateur, pour les uns l’incendie serait criminels, pour d’autres ledit incendie serait causé par le courant électrique. Après avoir appris cette nouvelle tragique, nous nous sommes dirigés sur place, en y arrivant ce n’est pas le contraire qui était constaté, ce qui est appris de loin c’est cela qui était réel sur place, la mort de 7 personnes dans un incendie.

Kahindo Vangisivavi  la voisine de victimes  n’a pas retenu sa version de fait, pour elle cet incendie est anormal, il a été prémédité par des criminels : j’étais dans ma maison, vous la voyez c’est proche de la clôture de ces personnes qui viennent de nous laisser, j’ai entendu leur bruit, pendant ce temps la maison prenaient déjà feu, après quelques instants des crépitements de balles se sont entendus, je suis vraiment choqué par cette mort, hier même la maman de cette maison échangeait avec les enfants de l’avenue, elle leur demandait de venir transporter les sables de sa clôture, comme si elle a l’espoir de voir la journée d’aujourd’hui, très navrée je suis, a indiqué la voisine en kiswahili.


 Très choqué par la nouvelle, Monsieur André Tsongo habitant de la même avenue indique que c’est le courant électrique qui était la cause de cet incendie : c’est le courant qui vient d’occasionner cet incendie, nous avons été ici tôt le matin et les premières personnes nous ont confirmé cela, nous regrettons cette mort, 7 personnes c’est trop, toute la famille vient de partir  a t-il souligné.

Elles se sont vraiment aimées jusqu’au point de partir au même moment dans un incendie qui, malheureusement a des origines non loin de mystère, s’est exclamé un passant.

Sept personnes, c’est trop , comment on n’est pas parvenu à sauver même une personne?

Sans avoir la prétention de donner les bonnes répliques à cette question, nous revenons sur le lieu où la famille vivait, la maison en blanche érigée dans une clôture, ceux et celles qui pouvaient leur venir en aide devaient d’abord commencer par casser la porte de la clôture, passer dessus ? Cela ne pouvait pas être possible, vu la présence de fil barbelé sur la même clôture.

Tous les corps étaient calcinés, difficile pour nous d’identifier qui était le père, qui était la mère et qui étaient les enfants. Être dans une clôture c’est Bon, mais cela limite ceux et celles qui pouvaient nous venir en aide dans pareille situation.

 Les agents de la protection civile sont arrivés avec le véhicule anti incendie à 6 heure du matin pourtant qu’ils étaient téléphonés à 4 heure, raconte le voisin des victimes André Tsongo.

Rappelons que la ville touristique de Goma, Chef lieu de la province du Nord Kivu est toujours exposée à ce genre d’incendie, plus de 80 pourcent sont les maisons érigées en Blanche, et les normes de service de cadastre n’ont jamais été respectées, quand une maison prend feu, c’est toute une avenue qui est dans le risque d’être embrasée, d’où la nécessité de demander aux autorités compétentes d’adopter une politique visant à bien mesurer les parcelles conformément aux normes cadastrales et trouver une solution à la spoliation de certains terrains.

Prince Bagheni

Translate »