Goma/Covid 19: Une femme fait une fausse couche, après avoir été agressée par un élément de l’ordre

Image illustrative d'une femme enceinte. Photo de Tiers

Diane Achirire, est la première victime des mesures de couvre-feu, prises par les autorités du Nord-Kivu en cette période où l’on est secoué par la covid 19, dans la ville touristique de Goma.

Selon le message sur le compte Twitter, du député provincial Jean-Paul Lumbulumbu, cette Femme était déjà à terme pour accouchement. Et, c’est en se dirigeant à l’hôpital Heal Africa la nuit du dimanche à ce lundi 25 mai 2020, qu’elle a été victime de manque d’humanisme de la part d’un élément de la police nationale congolaise, et a perdu son bébé.


Ainsi, ce parlementaire souligne que cet acte ne devait pas rester impuni. Il exige qu’il y ait des sanctions exemplaires contre le coupable. Car, selon lui, l’application des mesures de couvre-feu doit s’accompagner du professionnalisme.

Pour rappel, les mesures de couvre-feu ont été prises dans la ville touristique de Goma, depuis le mercredi 19 mai 2020. Dès lors, plusieurs observateurs ont commencé à dénoncer les dérapages observés dans le camp des éléments de l’ordre lors de la traque de ceux là qui sont rencontrés sur la route après 20 heures.

Prince Bagheni, à Goma


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »