ADs

CitizensMag

Informer, intéresser, impacter

Ebola – Nord-Kivu : Le Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies « CDC » apporte son soutien à la riposte nationale

Le ministre de la santé Oly Ilunga a échangé mercredi 15 août dernier avec la délégation du Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC) avec à sa tête, le responsable mondial de la structure, le docteur Redfield. L’implication du CDC-Atlanta dans la riposte nationale contre la maladie à virus Ebola qui sévit en RDC, précisément au Nord-Kivu, était le seul point inscrit à l’ordre du jour au cours de cet entretien. Pour le ministre de la Santé, c’est un motif de de joie de bénéficier de l’appui de cette structure sanitaire basée à Atlanta aux États-Unis.
Le ministre de la santé Oly Ilunga a échangé mercredi 15 août…

Le ministre de la santé Oly Ilunga a échangé mercredi 15 août dernier avec la délégation du Centre pour le Contrôle et la Prévention des Maladies (CDC) avec à sa tête, le responsable mondial de la structure, le docteur Redfield.

L’implication du CDC-Atlanta dans la riposte nationale contre la maladie à virus Ebola qui sévit en RDC, précisément au Nord-Kivu, était le seul point inscrit à l’ordre du jour au cours de cet entretien.

Pour le ministre de la Santé, c’est un motif de de joie de bénéficier de l’appui de cette structure sanitaire basée à Atlanta aux États-Unis.

« C’est vraiment un honneur et plaisir pour nous de voir le directeur du CDC, qui est venu justement pour essayer de nous prêter main forte et de travailler avec nous dans cette riposte, qui est une riposte à haut risque comme vous le savez, dans une région à forte densité de la population et où il y a une très grande mobilité de la population, mais également une zone où il y a des opérations militaires en cours », a indiqué Oly Ilunga.

Le patron du secteur sanitaire congolais a signifié que le plan de riposte nationale mise en place, est partagé avec toutes les agences partenaires.

« C’est vraiment un honneur et plaisir pour nous de voir le directeur du CDC, qui est venu justement pour essayer de nous prêter main forte et de travailler avec nous dans cette riposte, qui est une riposte à haut risque comme vous le savez, dans une région à forte densité de la population et où il y a une très grande mobilité de la population, mais également une zone où il y a des opérations militaires en cours », a indiqué Oly Ilunga. Le patron du secteur sanitaire congolais a signifié que le plan de riposte nationale mise en place, est partagé avec toutes les agences partenaires. « Le CDC est déjà présent avec une série d’experts épidémiologues et en biologie. Toute riposte contre Ebola est une riposte mondiale, où tous les experts mondiaux qui ont de l’expertise, viennent se joindre au plan de la riposte du gouvernement, pour justement essayer ensemble de circonscrire, de casser la chaîne de transmission du virus et d’arrêter l’épidémie le plus rapidement possible », a conclu le ministre de la santé publique.
Beni, CDC participe contre Ebola

« Le CDC est déjà présent avec une série d’experts épidémiologues et en biologie. Toute riposte contre Ebola est une riposte mondiale, où tous les experts mondiaux qui ont de l’expertise, viennent se joindre au plan de la riposte du gouvernement, pour justement essayer ensemble de circonscrire, de casser la chaîne de transmission du virus et d’arrêter l’épidémie le plus rapidement possible », a conclu le ministre de la santé publique.

Selon Oly Ilunga, pour gagner cette bataille contre la maladie à virus Ebola, il faudra toujours être dans l’anticipation.

D’après le rapport de la situation épidémiologique du virus Ebola du 15 août dernier, le ministère de la santé renseigne que 40 cas suspects sont en cours d’investigation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *