CitizensMag

Informer – Intersser – Impacter

Dossier Minembwe :  »Je ne peux pas démissionner pour faire plaisir aux gens qui expriment une haine viscérale » ( Azarias Ruberwa)

1 min read

Le ministre d’État, ministre de la décentralisation et réformes institutionnelles, Azarias Ruberwa, lors d’un point de presse a expliqué le processus qui a conduit à l’installation des animateurs communaux dans la municipalité de Minembwe en province du Sud-Kivu.

À l’entendre parler, le patron du Rassemblement Congolais pour la Démocratie (RCD) se dédouane dans l’affaire avant même qu’il ne place un mot sur l’affaire devant les élus nationaux où il a été interpellé.


«Si j’avais commis une faute, j’aurai démissionné absolument. Mais, je ne peux pas démissionner pour faire plaisir aux gens qui expriment une haine viscérale, parce qu’il s’agit justement et tout simplement de Ruberwa. Non, là, ce n’est pas rendre la justice aux justes» a-t-il déclaré

En rappel, c’est suite à une lettre d’interpellation écrite par le député national Muhindo Nzangi Butondo, élu de Goma au Nord-Kivu que Azarias Ruberwa sera devant les élus nationaux ce lundi 19 octobre 2020 où il va donner ses explications par rapport à la question de Minembwe.

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »