Confinement de Goma : “une ville où 80% des populations n’ont pas des robinets privés,…soit mourir de faim ou de Coronavirus” (Hon J.P Ngahangondi)

Des réactions fusent de partout sur le confinement partiel de la ville touristique de Goma, chaque analyste ou observateur aborde la question selon son entendement.

Pour le député provincial Jean-Paul Paluku Ngahangondi, confiner une ville comme Goma où 80% de la population n’a pas des robinets privés, et en plus la pénurie d’eau s’observe gigantesquement, c’est favoriser une situation ingérable.  “soit mourir de soif, soit mourir de faim ou de Coronavirus” A t-il indiqué sur son compte tweeter.


Pour rappel, le gouvernement provincial du Nord-Kivu avait décidé, à partir du lundi 6 avril 2020 d’isoler les villes de Goma, Butembo et Beni du reste de la Province et cela pour limiter les risques de propagation de la pandémie à Coronavirus.

Pour la ville touristique de Goma, où les cas positifs du Covid-19 sont au nombre de 3, un confinement partiel a été souhaité par ces autorités.

Prince Bagheni


Translate »