23ème conférence mondiale sur le VIH SIDA : le prix « woman, girls and IHV invertigator’s » décerné à un Congolais

Docteur Givano Kashemwa Migabo, Expert du VIH en période des conflits, un congolais vivant actuellement dans la province du Sud-Kivu, a obtenu un prix  « woman, girls and IHV invertigator’s », sur le plan mondial et cela dans le cadre de la Conférence mondiale sur le VIH Sida qui rassemble tous les scientifiques du monde entier, toutes les deux années pour discuter au tour des avancées de la Science.

Au cours d’une interview accordée à nos confrères de la radio Okapi, ce 10 juillet 2020, date à laquelle se clôturait la 23 Conférence mondiale sur le VIH SIDA, l’heureux gagnant a parlé de certaines spécialités de ladite conférence.


Selon lui, cette 23 ème conférence s’est beaucoup focalisée sur l’impact de la Covid 19 sur la santé des personnes vivant avec le VIH SIDA. Parlant de sa contribution, celui-ci a noté qu’il a mené des recherches qui ont été jugées ‘excellentes’ par le comité scientifique, au finish un premier prix lui a été décerné.

« c’est par rapport à notre projet PPE (prophylaxie post exposition), c’est-à-dire l’ensemble de ces médicaments que l’on donne aux victimes de violences sexuelles pour qu’elles ne puissent pas contracter certaines pathologies sexuellement transmissibles dont le VIH SIDA, que nous avons été primés », a-t-il indiqué

Quelle est la particularité de ce travail primé ?


« l’utilité du sujet a fait que je mérite ce prix, le sujet a démontré dans cette conférence que par la récolte des données en temps réel, on peut connaitre l’ampleur des violences sexuelles dans notre milieu, le kit PPE en réalité, ce ne sont que des médicaments qui ne peuvent être pris que par les personnes victimes des violences sexuelles », a-t-il répondu

Enfin, il a noté qu’il souhaité partagé son prix avec les autorités de la santé du pays et particulièrement celles de sa province, et réfléchir ensemble pour apporter une solution par rapport à la problématique de violence sexuelle et la prévention du VIH SIDA.

«Je dois remercier le partenaire local d’exécution, la fondation panzi dont le fondateur est le prix Nobel 2018, professeur Dr Mukwege, le remercier pour l’opportunité qu’il nous a offerte de travailler en partenariat avec lui, on espère qu’en impliquant tout le monde on pourra faire l’extension de ce projet pour que l’on ait beaucoup d’impact… », a-t-il chuté

Prince Bagheni, à Goma


Translate »