CitizensMag

Informer – Intersser – Impacter

Grands lacs : Tout sur l’atelier des artistes sur la paix lancé par AIDPROFEN à Goma

1 min read

Dans le cadre de lutter contre les manipulations des jeunes pour la consolidation de la paix dans la région des grands lacs, l’organisation Action et Initiative de Développement pour la Protection de la Femme et de l’Enfant (AIDPROFEN), a lancé ce mercredi 12 mai 2021 à Goma un atelier des créativités avec des jeunes artistes.


Selon la coordinatrice de cette organisation, Passy Mubalama, la visée c’est d’impliquer les jeunes dans le processus de la consolidation de la paix dans la région.

Parlant du choix de la cible, elle a fait savoir que les artistes peuvent facilement passer les messages de la paix et de cohabitation pacifique à travers l’art. ‘Ça sera pendant six jours où on sera avec ces jeunes artistes des différentes communautés qui vont travailler. Et les domaines dans lesquels ces jeunes vont travailler il y a notamment, le dessin, la sculpture, le théâtre, la chanson et la danse”, a-t-elle indiqué.

Cependant, cette femme activiste a souligné que les jeunes peuvent être des acteurs positifs ou négatifs face au processus de paix dans la région, tout en précisant que les jeunes devaient plus capitaliser leurs énergies dans la construction de la paix dans la région de grands lacs.

”Dans les groupes armés, ce sont les jeunes qui y sont, ce sont souvent les jeunes qui sont exposés à la manipulation. Et nous pensons que la mise en œuvre de ce projet va plus aider les jeunes à une prise de conscience”, a-t-elle indiqué à citizensmag.glomeec.com

En outre, Passy Mubalama a fait savoir que l’accent est mis sur les talents des jeunes, Et la finalité est d’aboutir à la consolidation de la paix et la cohabitation pacifique dans la région de grands lacs.

Enfin, elle a fait savoir que ce projet est conjoint avec les organisations du Rwanda et Burundi. Et ce, pour contenir toute la région de grands lacs.
”Face à cette pandémie nous avons développé la stratégie de développer les activités dans nos pays respectifs. Et l’objectif final est que la production qui va se faire à l’issue de cet atelier de création sera partagée avec les autres organisations et autres jeunes de la région”, a-t-elle chuté.

Prince Bagheni, à Goma

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »