CitizensMag

Informer – Intersser – Impacter

Ouganda : À quelques jours des élections, Facebook supprime les comptes de certaines autorités

1 min read

Facebook a décidé de supprimer les comptes de certains membres du gouvernement en Ouganda qui sont accusés de vouloir influencer le scrutin présidentiel.


Une décision qui intervient quelques jours avant la tenue des élections présidentielles, dans ce pays de l’Afrique de l’Est, dirigé par Kaguta Museveni qui, malgré le point de son âge, est candidat à sa propre succession.

Les informations récoupées par CitizensMag, ce lundi 11 janvier 2021, renseignent que cette décision prise par le géant américain “Facebook”, n’a pas rencontré l’assentiment des autorités ougandaises qui, d’ores-et-déjà crient à l’ingérence.

Par contre, certains observateurs saluent la mesure et estiment qu’elle a être prise tôt.
C’est le cas de Joseph Bikanda, coordonnateur du réseau panafricain des défenseurs des droits de l’homme, qui qualifie ”d’appropriée” ladite mesure.

”Cette mesure mesure aurait dû intervenir plutôt et pas seulement en Ouganda”, a dit Joseph Bikanda à nos confrères de DW Afrique, Et cite le Burundi, le Cameroun, le Nigeria, la Guinée ou encore la république démocratique du Congo comme pays où la désinformation et la manipulation pullulent sur les réseaux sociaux.

Enfin, il a souligné que cette fermeture des comptes des membres du gouvernement par Facebook, n’aura pas d’incidence sur le déroulement des élections en Ouganda, mais il plaide pour un traitement équilibré de la part de Facebook envers les acteurs politiques ”qu’il ferme si nécessaire des comptes de l’opposition”.

Prince Bagheni

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »