CitizensMag

Informer – Intersser – Impacter

«GOMA DANS LE COMA», un poème de Prince Bagheni

1 min read

GOMA DANS LE COMA

Poème de Prince Bagheni


Tout est devenu tragique
dans la ville touristique.
Les populations sont tuées du jour à la sur-cinquantaine par des sadiques.

Cette ville, de plus en plus devient invivable.
On dirait qu’elle n’est plus gouvernable !

La ville qui attirait plus d’une personne, est aujourd’hui un milieu où l’espérance de vie représente des secondes pas même des minutes.

Capitale du Nord-Kivu, Oui.
Les autorités s’y trouvent, Oui.
Mais pourquoi ceux là qui tuent les paisibles citoyens ne sont pas appréhendés ?

Goma est dans le Coma, Oui. Les assassinats sont devenus répétitifs.

Goma, veut le calmant, Oui. Les décideurs sont plus passifs.

Goma, là qu’on peut tuer une personne à 7h, à 9h dans une avenue, dans une commune où il y a toutes les positions militaires les plus stratégiques.

Goma, là qu’on peut voir les éléments de l’ordre ou militaires être déployés pour réprimer une marche dite pacifique.

Et pour ce qui est de la sécurité collective des compatriotes, la mobilisation de ces éléments de l’ordre ne se constate pas comme si la question est moins patriotique.

Goma, dans le coma, Oui.
Aucun de ses quartiers n’est sécurisé comme si tous les services de sécurité sont démissionnaires !

Goma, veut le calmant, Oui.
Les autorités s’y trouvent et jouent le rôle des secouristes de la croix rouge. Elles aussi viennent constater le fait, Comme si elles sont éprises du qualificatif de retardataires.

Goma, pleure ses morts, Et veut sortir du Coma

Prince Bagheni

Translate »