CitizensMag

Informer – Intersser – Impacter

Beni/évasion à la prison de Kangbwayi : Voici les sanctions proposées contre les complices par le député J.P Ngahangondi

1 min read

Le député Jean Paul Ngahanghondi, élu de Beni territoire a exprimé son inquiétude face à cette récente évasion de détenus à la prison de Kangbwayi en ville de Beni risquant de renforcer l’insécurité.

Dans une interview parvenue à CitizenMag ce vendre 23 octobre 2020, cet élu de Beni territoire a souligné que ce qui s’est passé à la prison de Kangbwayi est incompréhensible. Et ce, par ce qu’il est informé sur les effectifs militaires et policiers qui étaient à cette prison pour sa favoriser sa sécurité.


 » Nous pensons qu’il y a une intelligence qui travaille pour saboter les efforts du chef de l’État et que cette intelligence se trouve dans tout ce qui se passe à Beni, notamment la trêve des opérations militaires qu’il y a eu lieu 1 mois après que le chef de l’État aie donné tous les moyens nécessaires à l’armée nationale congolaise pour traquer les ADF et imposer la paix une fois pour toute  ». A-t-il fait savoir.

En outre, Jean-Paul Ngahangondi a dénoncé une certaine complicité qui serait dans le chef de l’armée loyaliste .
Et ce, parce que cette opération s’était passée à la présence des éléments de la FARDC.

 » l’ennemi a donc eu tout le temps de jouer ses manœuvres en présence des éléments des FARDC, nous disons donc que la ville de Beni n’est pas protégée car ils sont incapables de protéger cet endroit insensible et que l’ennemi peut y faire du n’importe quoi  ». A-t-il indiqué.

Cependant, il laisse savoir ses plus grandes craintes qui sont celles d’exposer la population sur le plan sécuritaire dans les agglomérations et que l’effectif de l’ennemi soit renforcé par ces évadés.

Enfin, l’élu de Beni territoire suggère que l’on prenne des mesures contre tous les responsables de service de renseignement, de l’ordre et de la défense basés à Beni, qui seraient parmi ceux là qui ont témoigné une certaine complicité dans cette question.

Zaina Bwale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Translate »